Toujours d'actualité ! Savoir & comprendre (rédigé en 09/2018!)

Dernière mise à jour : 31 mai 2021

En septembre 2018, nous écrivions dans les “colonnes“ de Com’Un Mardi nos impressions sur la nécessaire prise en compte des équipes en interne ; près de 3 ans après, les lignes ont certes bougé, la société aussi, les entreprises encore plus et les événements que nous traversons ont mis en lumière l’urgence de mieux “vivre ensemble“. Pour autant, la route est sinueuse et nos réflexions d’alors trouvent encore un écho retentissant !


“A l’heure de la transparence et de la sincérité recherchées par les organisations et attendues par les publics internes, peut-être le moment est-il venu de reconnaître, sans hypocrisie ni manipulation, que le véritable enjeu de la stratégie en interne est celui de l'adhésion des collaborateurs à l'organisation, son projet et ses valeurs avec pour objectif de les inciter à s'investir, à choisir fièrement de rester, à être un ambassadeur de choix.


Les entrepreneurs entreprennent, les consommateurs consomment, les électeurs élisent et les travailleurs travaillent ! Presque chaque public est soit dit en passant très bien et très spécifiquement informé, il est urgent que les salariés ne soient plus laissés pour compte.


Deux raisons principales expliquent à notre sens ce déficit :

• les objectifs assignés à la communication se résument souvent à la notion de “parts“ à fidéliser ou conquérir : parts de marché, parts d’électeurs, parts de bénévoles, parts de sponsors, … Mais qu’en est-il en interne ? Les notions de projet d’entreprise, de valeurs partagées, de sens, rendent les objectifs flous, peu palpables pour les dirigeants. La question semble trop souvent se poser un peu tardivement, pour faire face à une situation non ou mal anticipée ;

• une confusion de taille demeure entre informer et communiquer. Diffuser des informations n’est pas communiquer. D’ailleurs, “transmettre“ des informations ne suffit plus ; développer des outils sans s’assurer de leur appropriation par les collaborateurs n’est pas communiquer ; construire unilatéralement des messages sans interaction ni collaboration n’est plus communiquer ; créer des canaux de diffusion sans s’assurer de leur bonne prise en main et de leur bonne adéquation n’est pas non plus communiquer ; vouloir contrôler chaque information, en taire d’autres n’est plus possible“.

6 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout